Flit Sport

Retour sur la 1ère course de Marion Pech

Tu as pu découvrir le parcours de Marion dans une précédente interview, aujourd’hui, elle nous raconte les coulisses de sa 1ère course de 5km. 💪

Run For Planet Bordeaux Marion Pech

Publié le 6 juillet 2021

Marion Pech, vous la connaissez sûrement déjà si vous avez lu son parcours dans une précédente interview. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à aller la découvrir avant de vous lancer dans la lecture de cet article. 😁 Aujourd’hui, on fait un bilan sur la 1ère course de Marion.

Au départ, on peut le dire, Marion détestait la course à pied et ne voyait aucun plaisir et aucun intérêt pour aller courir. Aujourd’hui, elle s’est réconciliée avec le running grâce à un accompagnement personnalisé et comprend l’engouement pour ce sport. Pour garder la motivation, elle s’est lancée un objectif : faire les 5km de la Run For Planet. Elle nous raconte tout dans cette nouvelle interview.

Peux-tu nous parler de ta 1ère course Marion, le « Run For Planet » ? 🌎

J’ai une âme un peu compétitrice alors je me suis lancée un challenge : le Run For Planet. C’était une chouette expérience. J’ai beaucoup aimé l’ambiance et le fait aussi que ce soit pour des causes. Moi, je sais que si je fais des compét ce n’est pas pour moi personnellement, mais ça va être plus pour un objectif associatif ou pour des causes qui me tiennent à cœur. Ça rajoute un truc où je me dis que je ne le fais pas pour rien.

Du coup, je trouve que c’était hyper satisfaisant de se dire que j’ai participé à une course, c’était hyper convivial. Il y avait toute la team Flit Sport qui courrait aussi, j’ai beaucoup aimé l’idée de courir tous ensemble.

"Donc faut pas se mentir, j’ai subi quand même la course. Mais bon j’avais aussi mon côté challenge qui je pense m’a aidé."

Après avec Run For Planet, j’ai aimé cette expérience, mais de là à faire tous les mois ce genre de course ? Non merci. C’était trop bien, mais moi je crois que j’ai une morphologie qui fait que je suis vraiment meilleure sur la longueur. Donc me demander de donner beaucoup de force sur une courte longueur c’est hyper compliqué pour moi. Je trouve que ça a été dur au niveau de mon corps. Après avant de le faire je le savais. En gros, c’est qu’au bout de 20 minutes de course que je vais me sentir bien. Et les 5 km c’est trop court pour moi. Aux vues du temps que j’ai fait ça équivaut à un peu plus que mon échauffement.

Run For Planet Bordeaux 2021

Donc faut pas se mentir, j’ai subi quand même la course. Pendant, avec le stress, l’adrénaline, j’ai eu très rapidement un point de côté. J’ai pas eu de mal à finir, mais c’était plus des sensations au niveau du corps que je n’avais jamais ressenti avant. Mais dans ma tête je me disais que c’était une course, il fallait que je continue. J’avais cette envie de finir parce que sinon j’aurai été dégoûtée de pas y arriver. En plus comme que je m’étais mise sérieusement dans les entraînements, tu as envie de voir le résultat des efforts fournis.

Et finalement, être encouragé par Aurélien, ça t'a motivé ?

Mais oui heureusement qu’il y avait Aurélien avec moi. Il me donnait le tempo de la course et ça m’a vraiment beaucoup aidé quand même. Je pense qu’être encadré c’est la clé et c’est « secure ». Il y a moins de risque de blessures. Je vois avec le nombre d’amis qui se sont blessés en faisant la course à pied parce qu’ils ont été trop bourrins. Donc ce que je conseille c’est effectivement d’être suivi par un coach ou un plan d’entraînement qui te permet d’y aller petit à petit et te faire progresser.

Maintenant que tu as fait ta première course, quel est ton prochain objectif ? 🎯

J’ai un plan d’entraînement et toutes les semaines c’est Aurélien qui me les fait. Donc là mon prochain objectif c’est le 10 km. Moi, je ne me sens pas encore en confiance dans mes capacités. Mais lui, il est là pour réguler aussi. Il dit que c’est possible. Alors moi je lui fais confiance. Après les 10 km, c’est vrai que je peux les faire. Je sais que je les ai déjà faits parce que sur les plans d’entraînements on est vraiment passés sur la longueur. Je sais aussi que je tiens environ 1 h et quelque sans problème.

Mais après l’objectif c’est ok je peux très bien le faire en 1 h et quelque mais si tu es encore dans une compétition, le mieux c’est de faire un meilleur temps. Et c’est là que je doute. Après j’aimerais aussi faire un Semi. Mais vraiment mon plus grand rêve, c’est le Marathon de New York. Bon, j’y crois pas trop non plus. Mais ça serait un grand kif de me dire « bah j’ai fait New York ».

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui n’osent pas se lancer dans la course à pied ? 🫵🏻

Oh la la tout est possible (rire). Non mais je pense que c’est déjà de vraiment apprécier le moment. Tu vois le plaisir, c’est super important, il faut le cultiver que ce soit en solo ou à plusieurs. C’est de la rigueur aussi mais ça voilà, c’est pareil même dans le travail. Sans effort tu n’y arrives pas. Sans la régularité non plus. Si tu as envie de donner du sens à ta course, pour de multiples raisons bah je trouve que voilà, être régulier, toujours prendre du plaisir, c’est ce qui te permet d’aller loin. Ne pas se forcer non plus. Franchement, c’est hyper important. Il faut écouter son corps. C’est dans tous les sports pareils. Si tu as vraiment pas l’envie un jour ? Il ne faut pas se forcer. Et ça, je dirai que ça a été la clé je pense au début, c’était vraiment sans pression.

"Donc les deux choses à retenir c’est surtout plaisir et régularité."

Aussi j’aimerais ajouter quelque chose. J’étais une très grosse fumeuse, même au conservatoire et ça ne m’a jamais arrêté. Par contre, tu es meilleur quand tu arrêtes. Personnellement ça ne m’a jamais bloqué dans le sport. Mais j’ai senti que le souffle était meilleur sans fumer. Aussi j’ai un souffle au cœur, alors ça ne peut pas être une excuse pour pas aller courir ou une contre-indication. C’est justement, quand c’est bien encadré bah il n’y a pas de risques. Le cœur est un muscle et justement moi je sais que j’étais allée voir un cardiologue qui m’a dit que justement il faut pousser le cœur sur des sports d’endurance. Ça permet de l’entraîner à compenser ce petit trou. Donc les deux choses à retenir c’est surtout plaisir et régularité.

Merci Marion de nous avoir fait ton retour d’expérience de la Run For Planet. Encore bravo pour tes 5km. 👏 Je te remercie pour ta franchise, tu n’hésites pas à raconter les difficultés que tu as rencontré. En tout cas, j‘espère que tes conseils pourront aider certains. À bientôt sur le Marathon de New York (peut-être) !

Découvrir d'autres articles 🤓

Cours ptite tomate Interview Flit Run
Monde du Running

Coursptitetomate, une runneuse à toute épreuve

Runneuse, influenceuse et compétitrice… Découvre le portrait de Marine alias Coursptitetomate.

Bordeaux Marion Pech
Monde du Running

Zoom sur l’interview d’une runneuse, Marion Pech

Découvre l’interview d’une runneuse. Aujourd’hui, Marion nous raconte son parcours inspirant.

Courses organisées Flit Run
Monde du Running

Les courses les plus mythiques

Parfois courir seul.e, c’est bien, mais avec une motivation en plus c’est mieux ! Découvre les courses les plus mythiques.